VICHY

L'ESSOR DE VICHY

 

 

Durant toute la première moitié du XXème siècle, une petite ville qui n'avait jusque-là pas beaucoup fait parler d'elle, accapara le devant de la scène, premièrement comme rendez-vous mondain, ensuite comme capitale éphémère de ce qui restait de la France. Vichy dû principalement son essor à Napoléon III, qui vint plusieurs fois prendre les eaux, et ordonna de nombreuses réalisations (gare, poste, Grand Casino, aménagement de parcs, etc...). Et là où l'empereur était, il fallait y être. Le gotha ne tarda pas à prendre l'habitude de venir se montrer à Vichy, et la ville devint un rendez-vous mondain très convoité. La population de la ville décupla et l'architecture explosa en un foisonnement de styles (haussmannien, victorien, art nouveau, art déco, néo-classique, oriental, colonial, néo-flamand, néo-renaissance, néo-gothique, vénitien etc...). Même après la chute du second empire, les personnalités continuèrent à venir, et aussi les riches colons et nombre de dirigeants indigènes. La première guerre mondiale vint interrompre ce flot, qui reprit de plus belle aussitôt après. Il était impossible de trouver une chambre à Vichy pendant la saison malgré les nombreux hôtels et meublés, et les gens étaient obligés de loger dans la campagne environnante. Il est difficile aujourd'hui de se représenter que la ville était alors presque aussi cotée que Monaco à l'heure actuelle. Puis vint la deuxième guerre mondiale. Après la débâcle, la France est coupée en deux. La frontière entre zone libre et zone occupée passe dans le département de l'Allier, entre Vichy et Moulins. Le gouvernement décide de s'établir à Vichy, que beaucoup d'hommes politiques connaissaient déjà, car la ville a suffisamment d'hôtels pour accueillir du jour au lendemain des milliers de fonctionnaires, et elle possède le standard téléphonique le plus moderne d'Europe, ainsi qu'une liaison de chemin de fer directe avec Paris. La ville devient capitale de l'Etat français en 1940, et les parlementaires votent les pleins pouvoirs au maréchal Pétain dans l'enceinte du Casino de la ville (tous sauf 80). Elle le restera jusqu'à la libération en 1944. Depuis, le nom de Vichy est souvent associé à celui d'une heure sombre de l'histoire, ce qui est injuste : il y a eu, à Vichy comme ailleurs, des résistants. Les habitants n'étaient pas plus "collabos" qu'ailleurs en France, et ont réussi à cacher des juifs au nez et à la barbe des autorités allemandes et françaises -le grand rabbin de France l'a d'ailleurs rappelé lors de sa visite à Vichy en 2010. Mais contrairement aux idées reçues, ce n'est pas la guerre qui a précipité le déclin de la ville, car très rapidement les affaires ont repris et les curistes fortunés sont revenus. C'est la décolonisation, dans les années soixante, qui lui a porté un coup fatal, lui enlevant la majeure partie de sa clientèle. Depuis, la ville est rentrée dans le rang, mais conserve une place de tout premier plan dans l' Allier, disputant souvent la suprématie à Moulins, la préfecture, et dans les départements limitrophes (en particulier dans les domaines du tourisme et des manifestations sportives et culturelles).

 

VIDEO SUR YOUTUBE de Clermont1ere

BELLE VIDEO SUR YOUTUBE de mohidan

video de Jordan Ju

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×